hi-nu logo
 
Beyond The Wizards Sleeve
27 avril 2009

Rone
26 mars 2009

Steve Bug
23 fvrier 2009

Joakim
22 novembre 2008

Munk
21 octobre 2008

Jonas Reinhardt
02 octobre 2008

Gonzales
13 septembre 2008

Zombie Zombie
25 juillet 2008

Smith n Hack
24 juin 2008

Kelpe
27 avril 2008

Amon Tobin
18 mars 2008

Cheval Sombre
26 dcembre 2007

Kyle Field
19 octobre 2007

Clause Four
10 aot 2007

[T]ÉKËL
22 juillet 2007

Von Spar
03 juillet 2007

Teenage Bad Girl
12 juin 2007

Marc Collin
05 juin 2007

Klanguage
12 mai 2007

Ivan Smagghe
27 avril 2007

Kilo
04 avril 2007

Azerti
28 mars 2007

Vadim Vernay
20 mars 2007

Cagesan
03 mars 2007


Eagle Seagull

Le disque d’Eagle Seagull est là depuis un moment avec du mal à en faire quelque chose. Progressivement il était passé du négatif au positif mais sans lien direct dans les phrases. Il manquait quelque chose, quelque chose contenu qui peine quand même à exploser…













Eagle Seagull


Le disque d’Eagle Seagull est là depuis un moment avec du mal à en faire quelque chose. Progressivement il était passé du négatif au positif mais sans lien direct dans les phrases. Il manquait quelque chose, quelque chose contenu qui peine quand même à exploser…
« C’est lui qui effleure le visage féminin et qui essaye de lui prendre la main pour finalement pleurer sur son épaule. Approchant ses doigts de sa joue et fléchissant les jambes pendant les montées, il a le timbre presque maladif. Pas malade des arrangements ni des notes accompagnatrices d’une pénitence luxueuse et chargée. Un plaisir non refusé, orné même d’une attention insistante. Boisé à souhait et ces guitares grasses pour ne pas dire encombrantes. Des facilités arrivant par intermittences. « Tiens, la distorsion vient au refrain ! ». Une technique galvaudée, sans dire d’un titre rappelant l’époque où le tout était moins assorti.
Un orgue qui joue sur la corde sensible, une cornée trop fragile…présentant un revers de cravate doublé avec fantaisie. Il y en a même un avec feu d’artifice brodé. Une sorte de couronnement secret. Être le seul à savoir qu’on est le roi de quelque chose. Un roi ou quelque chose. »
…C’est peut être ça le feu d’artifice à la fin, une excuse.

Pouvez vous me dire qui est qui sur cette photo et, en les regardant dans les yeux, ce qu'ils ont dans la tête à cet instant?

Oh jésus ! Et bien, le premier en partant de la gauche, c'est moi, Eli Mardock. Si je me souviens bien, je pensais à ce truc d'Oprah que j'avais entendu dire, de garder le menton haut pour être mieux sur les photos.
A coté de moi, c'est mon frère Luther Mardock, qui a quitté le groupe il y a un an. Je me souviens qu'il avait parfois cet énorme sourire ridicule. Je pense que Denny Schmickle (le photographe) lui a dit d'avoir un air sinistre. Donc apparemment, voici un air sinistre.
Derrière c'est Mike Overfield, qui, étant gentil et timide, est très dur à décrypter. Il souhaitait pouvoir être caché derrière ses lunettes de soleil.
A coté de lui c'est Johnny Idt (pronnoncer "it"). Il est le séducteur du groupe. Les filles lui tournent toujours autour après les concerts et il est toujours tiré à quatre épingles. Peu importe, je suis sûr qu'il est en train de penser à quelque chose du genre: "Mec, JE suis le plus excitant".
A coté c'est Austin Skiles (on aime bien l'appeler Awesome Styles). Il a l'air assez hilare sur cette photo. Très coquet et très beau. Denny lui a sûrement dit qu'il était joli. Insouciant, on dirait qu'il vient juste de mettre sa langue dans la bouche de Denny. Ou peut- être qu'il a déjà commencé à lécher l'objectif de l'appareil photo.
Au bout à droite c'est Britt Hayes, un des "motherfucker" les plus cools que je connaisse. Il est comme un Samuel L.Jackson blanc avec des cheveux. Il est probablement en train de se féliciter du fait qu’il ressemble plus à un membre de Wolf Parade.
Et pour finir, au milieu du premier rang siège Carrie Butler. Je me demande si Denny a volontairement cadré pour qu'on ait presque l'impression qu'elle est torse nu. De toutes façons, je ne peux pas prétendre savoir ce qu'elle a en tête. Elle est une de ces personnes dont le visage peut être vide comme un masque quand elle veut.

Sur cette photo, la longueur de cheveux est elle une sorte de hiérarchie?

Ha, je pense que c'est probablement vrai. Comme elle est la seule fille, Carrie peut obtenir tout ce qu'elle veut quand elle le veut (on est tous étrangement effrayés par elle - moi du moins)

Quel est le rôle de chaque membre ?

Jusqu'ici, j'ai écrit la plupart des chansons. Deux des chansons de l’album sont des collaborations:“Death Could Be at the Door” fut écrite avec Mike Overfield et “Hello Never” avec Johnny Idt. Dans notre prochain album, il y aura nettement plus de collaborations dans le processus d'écriture. Austin et moi avons travaillé ensemble sur certaines chansons pour lesquelles je suis très excité et j'ai également travaillé avec Mike et Johnny. Mais pour les arrangements, etc... Tout le monde est très impliqué.
Quoi qu'il en soit, on change parfois d'instruments mais voilà de quoi nous jouons habituellement: Eli Mardock (vox, claviers, guitare), Mike Overfield (basse, claviers, guitare), Johnny Idt (guitare, basse, clavier), Austin Skiles (guitare, vox, basse), Britt Hayes (batterie), Carrie Butler (violon, vox, claviers).

J'ai entendu dire que les garçons étaient dans le groupe depuis 2004. Qu'aviez-vous envie d'oublier quand vous avez changé votre nom The Good Looks pour Eagle Seagull?

Ouais, on a joué notre premier concert sous le nom de The Good Looks en octobre 2004. Aucun de nous n'aimait ou n'assumait vraiment ce nom mais il en fallait juste un pour mettre sur les affiches. De toutes façons, je haïssais ce nom. Je crois que tous les autres le haïssaient aussi et nous étions d'accord pour le changer. Nous sommes devenus Eagle Seagull aux environs de février 2005. Mais bon, on a joué un seul concert sous ce nom alors je n'y pense pas trop.

Les groupes de plus de quatre membres sont facilement plus bruyants, peuvent créer un son plus dense et être constant avec ça. Est-ce votre but de garder ce "fil" du son dans vos morceaux?

L'album ne donne pas vraiment une bonne indication sur le son que peut avoir le groupe actuellement. La quasi-totalité de l'album a été enregistrée alors que le groupe était composé de Luther, Mike, JJ, Britt et moi. Austin nous a rejoint à la fin et a joué de la guitare sur le titre "Photograph". Carrie, quelques mois plus tard. A cause des conditions complètement agitées dans lesquelles l'album à été enregistré (dans un sous-sol, à aller et venir pendant des mois), j'ai dû jouer une grande partie de l'album simplement parce qu'on n'avait que quelques petits instants pour travailler et que personne n'était disponible pour venir jouer. Ce que je veux dire, c'est que les morceaux que nous jouons sur scène sont à chaque fois complètement différents de ceux de l'album. Par exemple, "Holy" sur l'album a été enregistrée comme une chanson très calme et langoureuse, mais en concert elle devient vraiment fougueuse et intense avec beaucoup de…vacarme. Mais je dirais que non, notre but n'est pas de créer un son dense et constant ; c'est bien pour nous d'être six, surtout parce qu'on est capable de beaucoup modifier nos morceaux avec différentes instrumentations, etc.

De la même façon que parfois les guitares pleurent sur cet album, le piano et les claviers donnent ce son chaleureux et finalement, à chaque fois, on dirait des " lovesongs ".

Um, c'est peut être vrai. Laisse moi compter...six des onze chansons parlent d'amour je crois. Certaines sont assez récentes, d'autres ont été écrites trois ou quatre ans plus tôt en suivant les divers tourments amoureux que je traversais à cette époque.

Est ce plus difficile d'écrire des chansons d'amour avec une fille dans le groupe ?

Non, je n'ai pas de pudeur et ne me pose aucune contrainte. Mais je crois que j'en écris moins maintenant.

J'ai senti qu'une chanson du nouvel album était antérieure aux autres comme une vieille chanson, comme une mauvaise association de couleurs (Heal it / Feel it…

…Tu as raison (pour celle ci). Sa composition date d'il y a quatre ans.

Peux tu nous raconter l'histoire de la fabrication des chansons pour arriver à l'album?

Je crois que ça prendrait beaucoup de temps. Je vais juste dire qu'enregistrer cet album a été l'une des choses les plus frustrantes et enrichissantes que j'ai faite. Frustrante à cause du sous-sol crasseux, de l'atmosphère et de la planification désorganisée, agitée et décousue. Enrichissante car je suis plus ou moins satisfait de la façon dont l'album sonne (compte tenu des conditions) et de l'enthousiasme qu'il a provoqué. Cela dit, je pense que nous sommes tous excités par l'idée de progresser et de commencer l'enregistrement du prochain album (ce que l'on fera cet hiver- et dans un vrai studio cette fois ci).

Si vous étiez la Mère de la Nature, que voudriez-vous prendre à l'aigle pour donner à la mouette et inversement?

Hmm…Je crois que je ne changerais rien. Je suis le puriste des puristes.

Est ce que les feux d'artifices et pianos valent le café et les cigarettes ?

J'espère.

photo: Denny Schmickle

haut de page

Original Version

Can you tell me who is who on this photo and by looking them in the eyes what they have in mind right now?

Oh jesus. Well, starting from the left that's me, Eli Mardock. If I remember correctly, I was thinking about this thing I heard Oprah say about looking better in photos if you keep your chin up. Next to me is my brother, Luther Mardock, who left the band about a year ago. I remember he sometimes had these ridiculously huge smiles so I think Denny Schmickle (the photographer) told him to look grim - so apparently that's a grim look. Behind him is Mike Overfield, who, being very good and shy, is a hard one to read. He's wishing he was hiding behind sunglasses. Next to him is Johnny Idt (pronounced like "it"). As sort of the heart-throb of the band, he always surrounded by girls after shows, always dressed to kill. Anyway, I'm sure he's thinking something like, "Man, I AM the hottest shit." Next to him is Austin Skiles (we like to call him Awesome Styles). He looks kind of hilarious in this photo - so coquettish. And sweet. Maybe Denny told him how pretty he is. Regardless, he looks like he might just put his tongue in Denny's mouth. Or maybe start licking the camera lens. On the far right is Britt Hayes. Britt is one of the coolest motherfuckers I know - like a white, hairy Samuel L. Jackson. He's probably in the midst of congratulating himself on much he looks like a member of Wolf Parade. And last, front and center, is Carrie Butler. I wonder if Denny intentionally framed the shot to make her look nearly topless. Anyway, I cannot pretend to know what she's thinking. She's one of those people whose face is as empty as a mask when she wants it to be.

On this photo, is the length of the hair a sort of hierarchy in the band?

Ha, I think that's probably true. Carrie, being the only girl, sort of gets anything she wants whenever she want it (we're all strangely frightened of her I think - at least I am).

Who write and what is the role of each member?

So far I've (Eli) written most of the songs. Two of the songs on this album were collaborations: "Death Could Be at the Door" was written with Mike Overfield and "Hello Never" with Johnny Idt. But for our next album there will definitely be more collaboration in the song-writing process. Austin and I have been working on some songs I'm really excited about and I've also been working with Mike and Johnny on new songs. But arrangement, etc. is something that everyone has been really involved with. Anyway, we switch instruments quite a bit but here's what we're usually playing/doing: Eli Mardock (vox, keys, guitar), Mike Overfield (bass, keys, guitar), Johnny Idt (guitar, bass, keys), Austin Skiles (guitar, vox, bass), Britt Hayes (drums), Carrie Butler (violin, vox, keys).

I heard that the guys were in the band since 2004, What did you wanted to forgot by changing your name The Good Looks to Eagle Seagull?

Yeah, we had our first show as the Good Looks in October of '04. That was a name none of us really liked or agreed upon but was kind of just stuck on the poster because we needed something to call ourselves. Anyway, I just hated it. I think most everyone did and it was agreed that we should change it to something else. So we switched to Eagle Seagull probably around February '05. Anyway, I don't think of it too often considering we only played one show under that name.

Band of more than 4 people is easily noisier, can make a lot of sound and can be constant with that, is it your aim to keep a constant sound in your tracks…

The album isn't really a good indication of how the band actually sounds. When the majority of album was recorded the band consisted of me, Luther, Mike, JJ, and Britt. Austin joined just as we were finishing and plays guitar on the song "Photograph". Carrie was added a few months after that. And because of the completely hectic way in which it was recorded (in a basement, off and on for months), much of the album and parts were performed by me simply because we'd only have a small window of time to work with and I couldn't find anyone to come in and play their parts. Anyway, I guess my point is the way we play the songs live is often completely different from the recordings. For example, "Holy" as it is recorded on the album is really quiet and dreamy, but live it's really brash and heavy with lots of…noise. But I'd say, no, our aim really isn't to create constant, sustainable noise; six people is nice for us mainly because we're able to switch around a lot and play around with different instrumentation, etc.

As sometimes guitars tears, on the album, Keyboards and piano give this warmy sound and finally it seems to be love song every times, is it true?

Um, that might be true. Let me do a count…6 of the 11 songs are love-y I suppose. Some of these songs are fairly recent, others I wrote at least 3 or 4 years ago about various amorous entanglements I was going through at the time.

Is it more difficult to write love-songs with a girl in the band?

No. I've no sense of decency or restraint. But I'm writing less of them now I suppose.

One song in the new album makes me feel that she was anterior to the other like an old song or like a wrong color association (Heal it / Feel it)?

You're right about that one. It was written about 4 years ago.

Can you tell us the story of the making of the album?

I think that'd take a long time. I'll just say that recording this album was one of the most frustrating and rewarding things I've ever done; frustrating because of the dingy basement, the disorganized, hectic, and disjointed atmosphere and schedule; rewarding because I'm more or less pleased with the way it sounds (considering the conditions), and because of the enthusiasm in which it's been received. That said, I think we're all really excited to move on and begin recording the next album (which we're doing this winter - and in an actual studio this time).

If you were the Goddess of Nature, what do you want to take from the Eagle to give to the seagull and to take from seagull to give to Eagle?

Hmm…I don't think I'd change anything - I'm the purist of the pure.

Does Fireworks & piano equal coffee & cigarettes?

I hope so.

photo: Denny Schmickle

haut de page


Joey


Interview Eagle Seagull
En savoir plus sur Eagle Seagull
Cravate sur chemise de rigueur pour le groupe des six de Lincoln dans le Nebraska.


Eagle Seagull

Lado
19/09/2006





hi-nu.com
: music as experience - crédits - contact - friends - follow us : twitter - myspace - virb- feed RSS - facebook - created by moderntree